Beyrouth, Liban   Encore bombardée Beyrouth.

Encore des exilés, encore un pays meurtri et endetté.

Comment se redresser encore et toujours.

Le sphinx libanais n'a plus de souffle. Notre civilisation a assez souffert de guerres de religion et de guerres

étrangères à nos intérêts.

Des familles sont tuées et les Grands du Monde discutent autour des tables pour savoir si oui ou non

un cesser le feu s'impose!

Mais dans quel siècle vivons-nous? Et les crimes contre l'Humanité, on les oublie. L'être humain a la

mémoire trop courte!

Et voici que les ministres se réunissent et voici que l'un d'eux s'entête à durcir sa position, alors que l'autre

chef barbu ne concède rien. S'ils continuent sur ce chemin, jamais nous serons en paix!

Rendez-nous la paix, épargnez ces vies innocentes qui s'éteignent à cause de vos décisions sordides!

Scorpio