Ce matin, la fumée noire sur BEYROUTH et sur le SUd LIBAN.

   Combien de fois encore le pays des cèdres va-t-il mourir sous les bombes?

   Combien de morts faut-il encore pour que le HIZBOULLAH et ISRAËL fassent la

   paix?

   Des civils et parmi eux des enfants sont tués pour deux soldats!

   Et voilà, maintenant, tout suit: le prix du pétrole, le blocus aérien et maritime, l'économie libanaise qui est mise à mal davantage!

Et voilà, combien de ponts seront détruits pour qu'ils comprennent que nous ne voulons que la paix et la

sécurité de notre pays.

Dieu sauve nous d'une nouvelle guerre!

Et tous ces gens qui vont passer leurs vacances au Liban, tous ces espoirs!

Menacés, on vivra toujours dans une atmosphère de peur et d'instabilité!

Le pays des cèdres verra encore ses arbres brûlés et sa réputation souillée!

Je ne peux retenir ma colère et mes larmes!

Scorpio